Boterzing ouvre ses portes !

02.10.2018
Partage :

Après une décennie passée au restaurant étoilé Le Cerisier, le chef Jérôme Prevost décide de voler de ses propres ailes et d’ouvrir son propre restaurant.

C’est sur la ville de Douai, dont il est originaire, que Jérôme jette son dévolu. Il tombe sous le charme d’un immense local qui lui inspire la création de deux espaces : le Boterzing, proposant une restauration bistronomique ; et La Table des Échevins, entièrement dédié à la gastronomie. Deux univers, deux ambiances, deux cartes.

Ce mardi 2 octobre 2018, la Maison Prevost ouvrira les portes de son espace bistronomique : le Boterzing. C’est au 10, rue de la Massue à Douai, que vous attendent Jérôme et son équipe. Avis aux fins palais !

C’est une grande fierté pour l’agence d’avoir accompagné Jérôme pendant plus d’un an et d’avoir apporté notre patte dans la recherche des noms des restaurants, la création des logotypes, chartes graphiques et menus, les prises de vue et vidéos, l’animation des réseaux sociaux mais aussi la conception du site internet de la Maison Prevost.

Boterzing

Revisités par le Boterzing, les plats que l’on connaît tous prennent une autre saveur. Ce restaurant bistronomique situé à deux pas du centre-ville de Douai vous proposera à partir de la rentrée une cuisine de saison basée sur des produits frais.

Dans ce cadre moderne et intimiste à l’inspiration industrielle, vous sera présentée une carte évolutive au fil des arrivages. À la fois adapté à une clientèle familiale ou professionnelle, le Boterzing satisfera un timingadapté à la clientèle du midi, dans le respect de la confidentialité d’une clientèle d’affaires.

Dos de lieu jaune à l’ail des ours, joue de boeuf à la réglisse et risotto de lentille ou encore baba à la chartreuse ne sont que quelques exemples des dégustations qui vous attendent. Cela, avec une carte de vins restreinte, sélectionnée par un sommelier, et une carte de bières régionales et de garde.

Le nom

Le beurre commence à fondre, on peut déjà voir l’écume qui se forme au-dessus. On entend un crépitement. Qui n’a pas souvenir du beurre « qui chante », se colorant d’une jolie teinte caramel ? C’est de cette évocation chère à Jérôme, qu’est né le nom « Boterzing ».

L’identité

Une identité visuelle moderne, pleine de pep’s, inspirée par l’ambiance du restaurant bistronomique et par ses éléments architecturaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Accepter Fermer
La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×